02 octobre 2012

Texte inauguration de l'exposition "Je vois, j'imagine" à Nantes

Ce soir,  assis sur un petit nuage, près de la lune et des étoiles, Yves Vedrenne nous regarde sûrement de son sourire facétieux, non sans sérieux, se demandant, ému, si nous ne sommes pas un peu fous, si nous n’en ajoutons pas un peu trop ! Sa modestie est à rude épreuve !                                                                      ... [Lire la suite]