Dans la rubrique des chiens repassés,  s’en est allé en Paradis ….Mossieur Védrenne s’est envolé …. Là-bas la haut vers son ami jean …. Le Jean de la lune de ce cher Tomy Ungerer…joué par millier par Françoise égérie muse épouse et aussi maman d’Angèle

 Cette fois, mossieur Vedrenne nous raconte l’histoire de Max …Borka Loie sans plume 3Qu’il est libre Max …Le Max des faire ailleurs …. L'opéra de la lune ou Borka l’oie sans plume.

Oui , je me souviens qu’un soir Max fit une bêtise et puis une autre, et une autre encore …

 Mossieur Védrenne s’en est allé de l’autre coté .. de la vie, miroir sans teint.

Pour nous regarder-voir nous débrouiller et créer dans une vie de théâtre.

Et nous attendre ….

( Photo: Yves Vedrenne spectacle Borka l oie sans plume

Non pas pour alimenter la rubrique des chiens écrasés et des montreurs d’ours …Non mille fois non mais celle les chiens repassés … crées à partir de rien ou presque.numérisation0004 (2)

« Vous prenez une grande feuille de papier bouilli,

quelques coups de ciseaux habiles et

une agrafeuse Et hop le tour est joué » …

L ’histoire commence, l’aventure nous emporte … le merveilleux .

 Ebloui le visage éclaire les yeux bleus malicieux des milliers – millions - d’enfants ébahis attendris, étourdis …. Par ce chien né de rien quelque part , tout juste repassé et à qui tout est possible ….

 Et ce Max et ses bêtises, puni mais devenu roi d’un pays imaginaire ou des Maximonstres hirsutes préparent une fête épouvantable pour le manger avec des danses brésiliennes improbables ….

Et les baisers doux de Bisy fou donnant le goût et l’envie au bébé de naître chez les Bontemps

(toujours ça de pris) et le bon docteur courtois … qui a peur d’un ours qui ne veut pas travailler au

prétexte qu’il n’est pas un homme à moins que ce ne soit le contraire.                     ( Photo: Yves Vedrenne découpage Chat)

 

Est-ce à dire que Mossieur Védrenne n’a jamais rien fait d’autre que s’amuser à nous faire rire et rêver pour imaginer une vie meilleure ici et maintenant … ? une vie ou chacun serait l’artiste créateur de sa propre vie ?

                                                        fleur de lupin yves 4

                                                    ( Photo: Yves Vedrenne spectacle fleur de lupin)

Alors quand tu nous faisais l’avion, moi j'y croyais et je m’envolais avec toi pour des contrées inconnues rencontrer des êtres imaginés …. je nous croyais invincibles, on savait tout sur tout …

c’était toujours dimanche, carnaval permanent … et ce dimanche tu pars ….

Bien sur que je me souviens de tes « invitations-raclettes » lors des salons de bébés … et de tes sélections de musiques insolites et tes décors fantastiques nous embarquant dans un théâtre des affamés … dont je fus trésorier … gardien d’un autre trésor sans billets ni piécettes…

 le chat le poisson et l oiseau 3

Alors ton centre d’essai d’enfants OK c’est fini déjà depuis longtemps … comme tes apparitions sur les tréteaux de France OK . OK … mais l’Atelier du rêve des livres ; ça continue plus que jamais vivant vibrant …avec des histoires contées par Françoise et surtout votre Ange d’aile … la prunelle de tes yeux a qui tu as tout donné tout transmis même ce que tu n’avais pas …

 

Alors Un jour c’est sur un jour on va se retrouver dans une fête épouvantable là-bas là-haut de l’autre coté et pour fêter ça, pas la peine de nous refaire le coup des oies et autres chiens repassés,

non mais autre chose de géant comme tu en as le secret manière d’amuser la galerie car y a du monde là-haut à ce qu’il paraît … même les érudits en riront pour leur grade : jésus, Bouddha Vichnu, Allah, Jéhovah, …. l’arche de Noé… sera rebaptisée «védrennité».

Photo: Yves Vedrenne spectacle Le Chat et l'oiseau))

 

Je pourrais parler de Mathieu et de l’appart -atelier de Clamart, de Marie Hélène et des « brésiliens » de Gloglo et de tous les autres … de ces années de tournées et de salons … et de ta (ma ?) « tante »

et votre maison magique de La Bernerie… ouverte sur la mer Océan aux amis de passage .

                                                     TSC_0210 

 Je t’embrasse comme l’ami Jean de la lune la haut

en te remerciant pour « TOUT » je me sens comme orphelin malgré tout et je ravale mes larmes …

A bientôt de créer ce que nous n’avons pas eu le temps de créer ici …mais là, on aura l’éternité plus un jour … de quoi se régaler de TOUT

 

Joel Raimondi